La fille ordinaire n'aime vraiment pas les télécabines...

Publié le par Elsie Parker

La fille ordinaire n'aime vraiment pas les télécabines...

La fille ordinaire participe à une sortie montagnarde avec sa soeur adorée. Elles sont parties randonner dans les Alpes et ont réservé une sortie en télécabine pour observer les glaciers. voici la publicité alléchante:

"Avec ce voyage au dessus des glaciers, vous en prendrez « plein les yeux ». Vivez en toute sécurité l’ambiance blanche et bleue de la haute montagne, (...) un aller simple vers la magie de paysages à jamais gravés dans vos souvenirs."

Comment résister à ce petit périple sécurisé...

Pour information, la fille ordinaire n'est pas réellement une aventurière. En plus, elle souffre de claustrophobie, aller s'enfermer dans un petit œuf de 4 places n'est sans doute pas la meilleure idée... les voici donc parties pour l'Aiguille du midi où elles doivent prendre le télécabine panoramique Mont-Blanc jusqu'en Italie le 08/09/2016.

Elles se retrouvent donc prêtes à embarquer avec 3 amis guides de haute montagne.

- Heu, il n'y a que 4 places dans ces petites cabines préhistoriques et riquiqui...souligne la fille ordinaire un peu inquiète. Si vous savez compter nous sommes 5.

- Ne t’inquiète pas lui dit Claude, le plus âgé des guides, ce télécabine date de 1957, il est plus vieux et plus solide que moi. Je viens avec toi et ce charmant couple de japonais. Tu vas voir, ce sera zen!

- Cela ne craint rien tu es sûr? je crois qu'ils sont Coréens...

Et c'est parti pour la jolie ballade. La fille ordinaire commence à déglutir à cause du vertige. C'est super haut non? Tu es certain que la cabine ne va pas s’arrêter, se décrocher et tomber dans une crevasse?

- Mais comment tu fais quand tu dois prendre l'avion?

- J'évite, la dernière fois j'ai vomi sur les genoux de ma voisine. Ils ne mettent plus de sacs dans les compagnies low cost, C'était dommage, un trou d'air et les macaronis ont pris leur envol...

Claude commence à regretter de ne pas être avec les autres, ils ont l'air de bien s'amuser. En plus, il a une bouteille de vieille prune dans son sac mais hésite à en filer une rasade à la FO et aux japono-coréens qui regardent le paysage calmement.

Soudain, la cabine s’arrête et commence à se balancer dans le vide. Le temps passe mais rien ne se produit.

- Ça arrive souvent?

- Non.

- Je suis rassurée!!! Ça fait une heure non?

- Presque. Dois-je t'aider à gérer le stress?

- Une envie pressante peut-être. ma vessie est un vrai dé à coudre et puis il fait froid.

Soupir...

- Tiens on entend des hélicos. Il va faire nuit en plus.

- En effet, cela devient un peu long. Tu captes?

- Non mais les autres oui, ils s'agitent sur leur siège en regardant leur smartphone. tu parles japonais ou coréen?

- Ce serait trop facile! Escuse me? houhou,! News?

-Yes, Yes...il y a une panne et nous somme bloqués jusqu'à nouvel ordre, il y a des tentatives d'hélitreuillage en cours mais le mauvais temps va stopper les interventions jusqu'à demain.

- Zut! vous parlez très bien notre langue, glisse la fille ordinaire admirative.

- Nous sommes de Lyon!

- Ah oui, c'est en France... Bon, je ne suis pas favorable à l'extraction par les airs moi.

- De toute façon, je crois qu'on va dormir dans la cabine souligne Claude.

- Je ne suis pas favorable non plus. Aide moi à gérer mon stress!!! hurle t'elle en l’agrippant par le col. Je ne veux pas mourir congelée comme une vieille pizza du rayon surgelé...

- Tout doux...Je suis guide pas dresseur de fauve! Tu ne risques rien. on va raconter des blagues, chanter et mettre nos couvertures de survie.

- Ok!

La nuit fut longue pour le pauvre Claude et les Lyonnais. Ils ont tenté de la bâillonner mais sans succès, la fille ordinaire n’arrête pas de parler, de glousser, de pleurer, de chanter voire de hurler. Il faut dire que toute la bouteille de vieille prune y est passée et que dans le plan de gestion du stress, elle en a bu les 3/4. Elle chante de tout même les pires chansons paillardes...

Au petit matin, la panne est enfin réparée et les dernières personnes encore bloquées peuvent regagner la terre ferme. Il est temps car elle se prend pour Jean-Claude dans les bronzés font du ski... Lorsqu' Héloise la récupère, elle est totalement stone et Claude doit la porter.

- Comment cela s'est passé, elle n'a pas eu trop peur? Elle est claustrophobe?

-T’inquiètes pas, elle n'est pas alcoolophobe c'est le plus important...Ma petite production à 60 degrés l'a bien détendue. Elle connait des chansons cochonnes ta soeur, si tu savais? Elle s'est prise pour Heidi et voulait gambader dans la montagne. Heureusement que les portes étaient verrouillées...

- Ah! Le réveil va être douloureux...

- On s'est bien marrés avec les Lyonnais coréens. Un vrai spectacle. Inscris-la à The Voice, elle a du talent, j'ai même cru qu'elle allait déclencher une avalanche...

Suite au prochain épisode une fois qu'elle aura désaoulé !!!

Cette histoire est bien évidement fictive et ne relate pas l'expérience des personnes qui ont réellement vécu cette mésaventure. Mais si la fille ordinaire avait été là, on en aurait parlé aux infos...

Elsie Parker

Commenter cet article

Niala 19/09/2016 08:23

Pauvre FO ! Décidément les virées à la montagne ne lui réussissent pas !! Par contre est-ce que je pourrais avoir sa photo pour éviter de partager un moyen de transport avec elle???