La fille ordinaire part en vacances partie 2

Publié le par Elsie Parker

La fille ordinaire part en vacances partie 2

Comme vous avez pu le constater, faire sa valise n'est pas simple surtout quand on est la fille ordinaire. Prendre l'avion non plus car elle a la trouille. Oui, une bonne grosse frousse qui se déclenche dés le portique de sécurité franchi. Elle ne supporte pas de se trouver enfermée dans un espace clos et le moindre trou d'air l'envoie directement sous son siège ou sur les genoux du passager qui a le malheur de se trouver à coté d'elle. Elle préfère passer 12 heures dans un train que 2 dans un avion mais pour aller aux Canaries, il n'y a pas de train, à la rigueur un bateau mais la durée de la traversée est un peu longue et Eloïse a refusé  net. Pour zenifier son vol, la fille ordinaire a pris la veille 3 tasses de tisane au tilleul et un anxiolytique. Le jour J, elle fanfaronne, rigole, glisse sa valise sur le tapis de l'enregistrement et aussitôt la sécurité franchie, elle sent de grosses gouttes de sueur qui perlent sur son front et glissent dans son dos.

-Tu es pâle comme un cachet de paracétamol! Tu as déjà la trouille? Ca promet, je savais que j'aurais du demander une place loin de toi. Tu vas pourrir mon vol!!

- Soeur indigne va...

Dans la salle d'embarquement:

- Tu vas encore aux toilettes? Tu as pris un abonnement?

- C'est le stress et la tisane ça me donne envie de faire pipi super souvent.

- Rassure moi, sur place, nous aurons deux chambres séparées et deux WC? je crois que sinon je ne survivrai pas.

- Je me bidonne...

Le vol à destination de Ténérife est retardé.

 La fille ordinaire vire au bleu. Il est en retard c'est ça? Il y a un problème avec l'avion et ils n'osent pas le dire? J'était prête psychologiquement à embarquer à 10 heures pas à midi. Mon médicament ne fera plus effet... Tu crois qu'il s'est écrasé?

Eloïse commence à se demander si son gite et ses chèvres ne lui manquent pas et comprend pourquoi leurs parents refusent de partir en vacances avec la fille ordinaire aussi surnommée la poisse ou la guigne.

Le vol à destination de Ténérife est arrivé.

-Tu vois, on va pouvoir embarquer...

- Ils ne le vérifient pas avant? Entre le terrorisme, les pilotes dépressifs, les pneus qui explosent...L'homme, les vaches, les ratons-laveurs ne sont pas faits pour voler...I believe I can fly!!!! Commence t'elle à chanter.

- Enfin c'est le moyen de transport le plus sûr... Si te ne veux pas monter, tant pis je pars sans toi...

- Tu le ferais en plus?

- Oui sans problème. Je crois que tu devrais consulter un spécialiste du cerveau parce que ton esprit est perturbé ma chérie. 

- Je suis inventive et tu es jalouse.

- C'est vrai tu es inventive, perturbée et très très névrosée...

- Je ne te parle plus de toutes les vacances!

- C'est chouette, ça va me faire des vacances mais tu ne tiendra pas 10 minutes!!!

Une fois assise côté hublot, la fille ordinaire tente de se donner une contenance. Elle boude et regarde à peine Eloïse qui sort son livre, ses lunettes et qui attache sa ceinture de sécurité avec sérieux.

-Tu vas bien?

- Hum...

La fille ordinaire cherche son gilet de sauvetage sous le siège et prend des notes lorsque l'hôtesse fait la démonstration des consignes de sécurité.

- Dites mademoiselle, houhou, il y a assez de gilets pour tout le monde? ils fonctionnent vous êtes sûre? Y'en a pas qui sont percés?

L'hôtesse la regarde avec de gros yeux et file s'attacher avant le décollage. il y a eu un bruit étrange, genre un hibou qui s'étouffe avec son petit déjeuner, ça faisait houuuuuuiiiiuuu. Personne n'a su d'où venait ce drôle de bruit à part Eloïse bien sûr et vous. La première partie du vol s'est bien passée, la fille ordinaire boude toujours mais a dévoré son plateau repas en un temps record. Si elle n'avait pas fait la tête, elle aurait piqué le gâteau laissé par sa soeur. Au premier trou d'air, elle a renversé son verre d'eau sur ses genoux.

- Zut tu as fait pipi de peur!!! Eloïse se bidonne.

- Hahaha!!!

Attention, nous allons traverser une zone de turbulences sussure l'hôtesse au micro

- Une tornade?

- Non des turbulences!!!

La fille ordinaire a tenu 10 secondes avant de se jeter au cou d'Eloïse.

- J'ai peur!!!

- Non? Sans blague? Tu boudes toujours?

- Mais j'ai jamais boudé. Tu me tiens la main? Tu me fais un câlin?

- Tu me broies le bras là. Mademoiselle vous n'avez rien pour la calmer? Une place en soute, je ne sais pas moi. Un bâillon?

- Un whisky?

- Ok sec, double dose de Johnny Walker. Bibiche boit ça... Encore un!!!

Et c'est une fille ordinaire super détendue, désinhibée et franchement rigolote qui a débarqué sous le soleil des Canaries. Bon, ok elle titube et l'haleine est plus chargée que sa valise qui n'est pas arrivée mais la fille ordinaire est trop cool pour être perturbée . Eloïse a déjà prévu de la shooter au rhum miel, spécialité locale, la veille du départ mais lui réserver une petite place en soute la tente aussi...

Suite au prochain épisode

Elsie Parker

 

Attention, ce blog ne fait pas l'apologie de l'alcoolisme et la fille ordinaire n'est pas entrée en cure de désintoxication à son retour. 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elsie Parker 02/12/2016 18:41

Merci à vous c'est très sympa!!!! Gros bisous Christiane

PERNET Christiane 02/12/2016 09:47

j adore et je partirais bien quand même avec la fille ordinaire

Niala 30/11/2016 19:30

Elle a de la chance la F O d'aller à Ténérife. J'espère qu'elle oubliera vite son vol et qu'elle nous racontera son séjour!