La fille ordinaire part en vacances partie 3

Publié le par Elsie Parker

Allez, décembre commence à être bien entamé, il fait froid, les jours sont courts alors j'ai décidé que la fille ordinaire allait rester encore un peu au soleil. Elle a attendu sa valise pendant des heures mais il semblerait qu'elle soit partie un peu trop au nord de l'Europe et son rapatriement est en cours.

- Ca commence bien...

-Voila une bonne excuse pour faire du shopping. On y va car le groupe a attendu avec nous et je crois qu'ils font la tête...si nous n'y allons pas, ils vont nous jeter tout ce qu'ils ont sous la main. Nous ne sommes pas sensées gâcher leurs vacances. Tu as la poisse, ce n'est pas de ma faute.

-Tu me prêteras des fringues alors?

- Pas le choix mais pas ma brosse à dents.

Une fois dans le bus qui doit les conduire dans un hôtel paradisiaque, la fille ordinaire sent les regards haineux des autres touristes qui ont dû attendre qu'elle signe tous les papiers de déclaration de perte.

- Disculpe, désolée, sorry, entchuldigung...

L'hôtel est magnifique et offre plein d'activités différentes: buffets à volonté, sports nautiques, immenses piscines, excursions, sport, repos, spa... La fille ordinaire a le tournis et Héloïse se voit déjà buller au bord de la piscine avec un sympathique cocktail et un bon roman.

La chambre n'est pas mal non plus avec ses deux grands lits. Cela se complique lorsque Héloïse doit prêter des vêtement à sa soeur.

- Tu ne rentreras pas dans ce pantalon! Non pas ce maillot tu vas l'élargir!!! De toute façon tu récupères ta valise demain, tu peux bien garder les mêmes habits jusque là non? Tu vas puer? Pas plus que d'habitude!!! Aîe Lâche cet oreiller!!  Rends moi mes espadrilles!!! C'est pas ta taille!!!

Elle réussit à la courser jusqu'à la salle de bain mais la fille ordinaire fut plus rapide et ferma la porte à clé.

- Superbe maillot!!! Allez soeurette, je file à la piscine. Je t'ai laissé le maillot noir, le moche...

Héloïse se demande si elle tiendra une semaine. De plus, elle vient de réaliser que la nourriture de l'hôtel n'est pas bio du tout. Elle qui a l'habitude de manger bio, locavor, végan et végétarien, elle se demande si son système digestif survivra à un tel chamboulement. La prise des repas au self risque d'être compliquée surtout que tout semble fait pour rassasier les amateurs de charcuterie et autres saucisses. Dur dur!!! La fille ordinaire se pose moins de questions existentielles, elle mange tout et de tout, elle boit tout et de tout avec plus ou moins de modération.

Le premier soir, elle a piqué à Héloïse sa robe préférée et a renversé de la sauce dessus.

- Arrête de manger, tu vas exploser!!!

- C'est un self, j'ai envie de tout goûter!!! Tu n'en a pas marre de la salade de carottes? Tu as vu il y a même une soirée choucroute bière!!! Comme à Francfort mais avec des palmiers. Zehr gut!!!

- Toi tu es zehr timbrée!!!

Le lendemain, pas de valise, elle serait en transit à Prague.

Pas grave, la fille ordinaire se sert dans la valise de sa soeur et profite de la plage, de la piscine, du self... Héloïse se prélasse au soleil et carbure à la salade de carotte et aux bananes tant elle a peur de ne pas digérer de la nourriture industrielle. Ok il y a du poisson mais la mer n'est elle pas polluée au plomb et au mercure? Le calme de sa bergerie lui manque. que deviennent Biquette, Blanchette, Nonette, Bernadette, Zigounette et Rocco son bouc? Elle donnerait tout pour un petit fromage de chèvre maison et un un bon morceau de pain qui ne soit pas du pain de mie.

J4 toujours pas de valise et Héloïse carbure au riz à cause d'une violente tourista.

- Tu vois, je te l'avais dis que tu mangeais trop de carottes. Ok je file... il parait que ma valise est à Tokyo mais que demain elle sera à Madrid. elle se rapproche. Je suis invitée à une soirée Karaoké avec des Allemands ce soir. Tu viens? Tu te reposes? Tu as raison, déjà que tu es malade comme un chien. Faudrait pas que tu rentres encore plus fatiguée! Tu est pâlichonne en plus, on dirait pas que tu es en vacances aux Canaries!!! Ah je file pour de bon, tu as perdu ton sens de l'humour!!!

J6 la valise est coincée à Barcelone dans des grèves. Héloïse se remet tout doucement, elle a fini tout le stock de riz de l'hôtel. Il reste les pâtes. 

La fille ordinaire ne sait pas où donner de la tète: excursions dans la nature sauvage, soirée anglaise, hollandaise, allemande... Elle fait le tour de l'Europe des apéritifs. La journée, elle bulle au bord de la piscine. 

J7, il faut bien rentrer, Héloïse a passé 4 jours au lit et elle est crevée, la valise est repartie à Paris, la fille ordinaire est toute bronzée et légèrement remplumée. En plus elle a perdu un pari  et doit organiser le repas de noël. Héloïse a déjà peur... Tu fais un risotto hein!!!

- Tu es trop fragile soeurette. Les voyages loin de l'Ardèche ne sont pas faits pour toi!!! Une petite bière?

Suite au prochain épisode.

 

Elsie Parker

 

 

 

Commenter cet article

PERNET Christiane 07/01/2017 10:23

super..j'adore! bonne année et bonnes futures vacances

Niala 18/12/2016 17:26

Bon on a bien compris qu' Héloîse et sa soeur ne sont pas des vraies jumelles???