La fille ordinaire et le brin de muguet.

Publié le par Elsie Parker

Qui dit 1er mai, dit fête du travail où il est toujours sympathique d'offrir ou de recevoir un brin de muguet. C'est aussi un jour férié particulièrement apprécié par la fille ordinaire qui peut ainsi s'adonner à son sport préféré: la grasse mat'. Cette activité consiste à rester longuement sous la chaleur de sa couette en effectuant ponctuellement de petits exercices sportifs tels que la crêpe, la galette, le saut de la baleine. Un coup sur le dos, un coup sur le ventre... pendant ce temps Damien rêve qu'il est sur un bateau et qu'il a grave le mal de mer... ça tangue beaucoup, il y a une forte houle ce matin. Vers 9.00, il réalise enfin que c'est sa douce compagne qui se retourne une centième fois entraînant avec elle la couette dans laquelle elle s'enroule laissant le pauvre garçon frigorifié sur le bord du matelas tel un alpiniste esseulé au bord d'une crevasse.

- Si nous allions cueillir du muguet?

- En forêt?

- Non sur les Champs-Elysées!!! 

- Tu connais des coins? moi tu sais j'ai peur en forêt, j'ai un sens de l'orientation médiocre, j'ai peur des loups, des ours et des tiques.

- Tu es une vraie aventurière ma chérie... Je te reconnais bien là. Ne t'inquiète pas j'ai un coin épatant où j'allais étant enfant

Ni une ni deux, voilà la fille ordinaire et Damien partis à la chasse au muguet.

- Tu es certain que c'est ici ton coin épatant? Non parce que là c'est une décharge! Ca pousse le muguet sur les tas d'ordures?

- C'est sans doute plus loin, j'étais gamin. Attends, je regarde sur Google Earth. Il y a une forêt pas loin.

- Tu n'avais pas vu les centaines de voitures sur Google machin?

- Ne sois pas désagréable où je te perds en forêt...

Une demi heure plus tard, plein de monde, des enfants, des adultes et pas une seule clochette.

- Il y en a plus en jardinerie soupire la fille ordinaire qui commence à avoir mal aux petons.

Damien lui jette un regard qui veut dire "tais toi", je ne suis pas aveugle...veux-tu rentrer en auto stop?

Enfin, une plaque de muguet mais elle est ratiboisée, la fille ordinaire plus motivée que jamais s'enfonce dans la forêt tel un sanglier qui fonce dans un champs de maïs. Tiens, il y a moins de monde! Oh une clochette!!! Et puis deux, toute contente, elle sautille de brin en brin...

- Damien, il y en a plein! Damiennnnn!!! Tu es où?

Aucune réponse, juste le chant des oiseaux.

Pas de panique, je ne suis pas perdue dans ce microscopique bois qui longe une autoroute!!! Je n'ai qu'à en cueillir encore un peu pour ne pas rentrer bredouille et ne pas avouer que j'ai tellement la trouille de dormir dans ce bois que je transpire à mort!!! Il va me retrouver. J'ai un pull rouge, il va me voir de loin. Mon portable, où est-il? dans la voiture? Sûrement... Vachement utile... Le temps passe mais personne ne vient, la fille ordinaire tente de retrouver le chemin qu'elle avait suivi mais son sens de l'orientation est très mauvais pour ne pas dire inexistant. Pas moyen de retrouver le sentier qu'elle aurait emprunté en venant. Elle ne reconnait ni les arbres, ni les clairières. De toute façon elle n'a jamais vraiment reconnu les différentes variétés d'arbres... Où est l'est? Le soleil va se coucher à l'ouest et nous étions garés au nord... Enfin je crois. Où est le nord? ah oui il faut regarder la mousse aux pieds des arbres... Il y en a partout de la mousse!!! je reste là , on va bien me trouver... La lumière commence à décliner... son muguet n'est plus très frais...Et si Damien l'avait abandonnée comme un petit Poucet, elle va finir dévorée par les ogres de la forêt...

Elle voit déjà les gros titres: le corps d'une citadine a été retrouvé après des jours de recherche, elle serrait son muguet contre son coeur et avait gravé le nom de son amoureux avec ses ongles sur le tronc d'un chêne...

 

 

Finalement, un groupe de chasseur qui passait par là eut la surprise de trouver la fille ordinaire qui grattait l'écorce  d'un vieil arbre.

- Vous êtes perdue?

 - Non je fais une pause et je communie avec la nature...

- Bon on vous laisse, il va bientôt faire nuit, vous avez du feu pour communier dans l'obscurité?

- Pas tout à fait, je cherche le parking!!!

- 200 mètres à votre droite!!!

- Ah oui, bien sûr, je le savais en fait, merci messieurs...L'un d'entre vous pourrait m'accompagner?

5 minutes plus tard, la fille ordinaire était saine et sauve.

- Vous voyez Monsieur Damien, on l'a retrouvé votre dame... Faut dire qu'elle est plus facile à suivre et à traquer qu'un chevreuil. Elle a dû tourner en rond un paquet de fois car elle n'était pas loin du tout. Mettez lui une balise Argos la prochaine fois...

Bon premier mai.

Suite au prochain épisode

Elsie Parker

Commenter cet article

Niala 01/05/2017 19:15

Il serait peut-être temps que la F O quitte ce gros naze de Damien!!! Ca tombe bien, je suis libre en ce moment et je connais des super coins où en trouve plein de muguet...par contre faut faire vite car il n'y en aura pas encore pendant 1000 ans!